15
11

Un restaurant avec des chefs sushi féminin à Akihabara

AJ2011110416587

15 novembre 2011

Cuisine, Traditions

Commentaire

En plein cœur du quartier otaku de Tokyo, un restaurant a décidé de former des femmes chefs sushi, un secteur presque exclusivement masculin.

A l’intérieur du modeste mais joliment décoré Nadeshiko Sushi, ce sont des femmes portant le traditionnel « happi » qui préparent fièrement des sushis que les clients considèrent comme étant remarquables, combinant créativité et finesse.

A l’exception du chef principal, les 15 autres chefs ont entre 18 et 25 ans. Elles reçoivent un entrainement de deux mois pendant qu’elles s’occupent de la caisse et aident le personnel en cuisine avant de pouvoir préparer les sushis.

Pour Kazuya Nishikiori, le propriétaire du restaurant, il s’agit surtout d’étendre les opportunités de travail pour les femmes dans un secteur encore trop fermé et qui a tendance à les dénigrer.

Yuki Chizui, 24 ans, qui travaille à Nadeshiko Sushi depuis son ouverture, considère ce restaurant comme une véritable opportunité pour démontrer que les femmes savent aussi faire des sushis même s’ils sont différents des sushis fait par les hommes. Elle « souhaite servir des sushis préparés d’une manière créative et attentionnée propre aux femmes ». Une des façon d’ajouter une touche personnelle féminine à ses plateaux de sushis est de donner à son gari (gingembre mariné rose) la forme d’une rose.

Elle souhaite que le statut de chef sushi soit reconnu largement au Japon, une volonté bien évidemment partagée par l’entièreté du personnel du Nadeshiko Sushi.

Source : Asahi Shimbun

A propos de Marc

Passionné par la culture japonaise depuis son plus jeune âge, Marc Tunguz est le fondateur de Japan Addiction Network, un ensemble de sites destinés à promouvoir la culture japonaise dans les pays francophones.
blog comments powered by Disqus