29
04

I Am a Hero, un Walking Dead version manga ?

hero00

29 avril 2012

A la une, Manga, Reviews

Commentaire

 

Le 27 avril, Kana a sorti les deux premiers volumes du manga I Am a Hero de Kengo Hanazawa. Présenté comme étant un Walking Dead version manga, qu’en est-il vraiment de ce manga d’horreur sorti en 2009 au Japon ?

L’histoire

Hideo Suzuki est un homme trentenaire travaillant comme assistant pour un manga érotique de seconde zone. Complètement pathétique, ce héros parle à des amis imaginaires tout le temps, a des hallucinations une fois la nuit tombée et rêve de réussir à publier son nouveau manga sur le thème moe-agriculture.

Pourtant aussi pathétique qu’il puisse être, Hideo a une charmante petite amie, toute aussi vide d’intérêt que lui. Cette dernière a la fâcheuse habitude de tout ramener à son ex, un manga-ka qui a réussi dans le métier, ce qui énerve constamment notre pauvre Hideo.

Hideo passe tellement de temps à réfléchir sur sa vie, sentimentale et professionnelle, ainsi que sur la signification du manga parfait, qu’il ne remarque pas que d’étranges évènements sont en train de se produire autour de lui. Pourtant, un jour, un évènement va lui faire reconsidérer la façon dont il voit la vie, et il va devoir lutter pour sa propre survie dans un monde soudainement rempli de mort-vivants… il va devoir devenir un héro.

Notre avis

Le premier point positif de ce manga est que l’on est très loin des clichés du genre. On n’est clairement pas face à un High School Of The Dead qui mélange suspense à fan service à un point qu’on est plus intéressé par les formes des jolies héroïnes que par les zombies. Amateur d’ecchi et d’ero, passez votre chemin.

En fait, dans le premier tome, il ne se passe rien. On a l’impression de lire un manga de type « tranche de vie » où l’on en apprend de plus un plus sur ce « héros » pathétique. D’ailleurs, on est un peu perdu en parcourant les pages, on ne comprend pas trop où l’auteur veut nous emmener. On assiste aux scènes d’hallucinations d’Hideo, à sa romance avec sa copine, à ses drôles d’idées sur le manga parfait, mais on ne bascule à aucun moment dans l’horreur.

Dans le tome 2 par contre, tout bascule, et le dessin renforce l’immersion dans un monde d’horreur et d’angoisse. Les mort-vivants sont dérangeants à souhait et les expressions des visages sont excellentes. A nouveau on est très loin d’un HOTD, l’auteur nous gratifie ici d’un dessin réaliste qui colle parfaitement à l’esprit du manga.

Il est difficile d’en dire plus sur ce nouveau manga, l’élément de surprise étant un facteur clé dans l’appréciation de celui-ci. Nous ne pouvons que vous encourager à ne pas vous laisser décourager par le premier tome, qui pourrait se révèler un peu trop psychologique pour les amateurs d’horreur et d’angoisse, tant le tome 2 apporte son lot de surprise et de suspens. Bien sûr, l’histoire est lente, mais c’est qui apporte tant de réalisme et de maturité à cette oeuvre. 

Après la lecture de ces deux premiers tomes, notre avis est que l’on se trouve devant un manga exceptionnellement bien dessiné, avec une ambiance intrigante et tellement loin de clichés du genre que l’on attend impatiemment la suite pour confirmer cette première impression, ô combien positive.

Conclusion

I am a hero – Kengo Hanazawa

Genres : Seinen, Horreur, Psychologique

I AM A HERO est un manga atypique bénéficiant d’un excellent dessin et d’une histoire intéressante. Loin des clichés du genre, l’auteur est parvenu à donner une vision différente de ce que l’on a l’habitude de voir dans le genre « zombie ».

Tout le monde n’accrochera sans doute pas au style graphique ainsi qu’à l’histoire dont le rythme est volontairement lent, mais pour les autres, ils prendront un véritable plaisir à parcourir une oeuvre contenant son lot de scènes chocs et stressantes. On attend impatiemment la suite.

Dessins : 10 / 10

Histoire : 9 / 10

Page officielle Kana

A propos de Marc

Passionné par la culture japonaise depuis son plus jeune âge, Marc Tunguz est le fondateur de Japan Addiction Network, un ensemble de sites destinés à promouvoir la culture japonaise dans les pays francophones.
blog comments powered by Disqus