14
08

De sévères mutations retrouvées parmi les papillons de Fukushima

papillon fukushima

14 août 2012

11 mars 2011, Insolite

Commentaire

 

[MISE A JOUR : L’enquête dont il est question ci dessous est biaisée, voir cet article pour plus de détail !]

Une étude publiée récemment suggère que l’exposition à la radioactivité suite à la catastrophe de Fukushima a causé des mutations sévères chez les papillons. Les scientifiques ont découvert un accroissement des pattes et des antennes ainsi que la mutation de la forme des ailes chez les papillons collectés juste après la catastrophe en 2011.

Le lien entre les mutations et l’exposition à la radioactivité est incontestable d’après les tests effectués. Les échantillons ont été collecté dans 10 endroits différents, deux mois après le 11 mars 2011 et il s’agit de 144 papillons mâles de l’espèce Pseudozizeeria maha. Le délais de deux mois signifie que les papillons étaient sous forme de larve au moment de la catastrophe.

Des effets inattendus

En comparant les mutations des papillons, l’équipe de chercheurs est arrivée à la conclusion que plus l’environnement avait subi la radioactivité, plus les ailes des papillons étaient petites et les yeux malformés.

Joji Otaki de l’université de Ryukyu à Okinawa commente : « on a toujours pensé que les insectes étaient très resistants aux radiations, ces résultats étaient donc véritablement inattendus… » Pourtant, ce ne sont pas les échantillons ramenés de Fukushima qui montrent des mutations mais les descendants de ceux-ci.

L’équipe est donc retournée prélever un échantillon six mois après. Elle découvre de la sorte que les papillons collectés à Fukushima ont un taux de mutation plus de deux fois supérieur à ceux prélevés 2 mois après l’accident. Pour les chercheurs, cela s’explique par le fait d’avoir mangé de la nourriture contaminée, mais aussi (surtout ?) par la contamination génétique des parents.

Les chercheurs sont spécialisés dans l’étude de cette espèce depuis 10 ans et l’ont souvent étudié afin d’analyser les changements au sein d’environnements fréquentés par l’homme puisque l’espèce est réputée être sensible aux modifications environnementales.

Ceci dit, explique l’équipe de chercheurs, aucun autre animal n’a montré de signe de mutation pour l’instant, il convient donc de vérifier si cette espèce n’est pas ultra-sensible aux radiations avant de tirer toutes sortes de conclusions.

Source : BBC News

 

A propos de Marc

Passionné par la culture japonaise depuis son plus jeune âge, Marc Tunguz est le fondateur de Japan Addiction Network, un ensemble de sites destinés à promouvoir la culture japonaise dans les pays francophones.
blog comments powered by Disqus