14
10

TEPCO admet finalement que la catastrophe aurait pu être évitée

fukushima-article-reuterse

14 octobre 2012

11 mars 2011, Actualité

Commentaire

Il aura fallu plus d’un an et demi pour que TEPCO admette finalement que la catastrophe nucléaire de Fukushima aurait pu être évitée. TEPCO était conscient que des mesures de sécurité étaient nécessaires bien avant la catastrophe. Pourquoi n’ont-ils rien fait ? La peur des conséquences politiques, économiques et légales qu’auraient ces mesures…

L’équipe en charge de l’enquête a révélé vendredi que ces mesures étaient toutes envisageables sur base des évaluations précédentes en cas de tsunami. « Il était tout a fait possible de prendre ces mesures de sécurité », conclu le rapport de l’équipe.

TEPCO aurait pu diminuer l’impact des meltdowns de Fukushima s’il avait porté une plus grande attention aux standards et aux réglementations internationales notamment au niveau de la puissance de la centrale et des systèmes de refroidissement.

De plus, toujours selon l’équipe en charge de l’enquête, TEPCO aurait dû former ses employés à la gestion des situations de crises plutôt que de mettre sur place des exercices de sécurité plus que standard.

Ces révélations ont été dévoilées vendredi, lors du meeting d’inauguration du comité de surveillance de la réforme nucléaire de TEPCO présidé par l’ancien chef de l’agence de régulation nucléaire américaine Dale Klein.

Ce comité va maintenant veiller à ce que ces mesures qui auraient permis d’éviter l’accident soient mise en place avant la fin de l’année !

Source : AP

A propos de Marc

Passionné par la culture japonaise depuis son plus jeune âge, Marc Tunguz est le fondateur de Japan Addiction Network, un ensemble de sites destinés à promouvoir la culture japonaise dans les pays francophones.
blog comments powered by Disqus