07
04

La soupe miso comme moyen de prévention contre le cancer ?

starter-miso-soup

07 avril 2014

Actualité, Cuisine

Commentaire

La soupe miso est un élément indispensable de la cuisine quotidienne japonaise et a toujours été considéré (sans preuve scientifique) comme étant en partie responsable de la longue longévité des japonais. A présent, une étude commencée il y a 13 ans démontre un lien entre la soupe et la diminution du risque de cancer.

Cette étude, basée sur un échantillon de 265 000 hommes et femmes de plus de 40 ans, affirme que la consommation quotidienne de soupe miso diminue de 33% les risques de cancer de l’estomac. Ce pourcentage est encore plus élevé pour les fumeurs qui voient clairement diminuer le risque de mourir du même cancer.

Une autre étude, qui a suivi 20 000 femmes entre 40 et 59 ans pendant 10 ans, a prouvé que le risque de cancer du sein diminuait considérablement en fonction du nombre de bols quotidien. Deux bols par jours diminue les risques de 26% et trois bols de 40% !

La cuisine japonaise est souvent critiquée pour son grand apport en sel qui provoquerait justement le cancer de l’estomac chez le personnes qui ne mangeraient pas régulièrement de soupe miso. Avec ces nouvelles études, plus de raisons de cracher dans la soupe !

Source : Japan Today

A propos de Marc

Passionné par la culture japonaise depuis son plus jeune âge, Marc Tunguz est le fondateur de Japan Addiction Network, un ensemble de sites destinés à promouvoir la culture japonaise dans les pays francophones.
blog comments powered by Disqus